Communiqué suite à la journée du 28 avril

Ce 28 Avril, vers 15h, des flics anti-émeute et une brigade cynophile ont commencé à approcher le camp. Nous leur avons bien fait comprendre avec un mégaphone qu’illes n’étaient pas les bienvenues, et que nous ne souhaitions pas entrer en conflit avec elleux. Illes n’ont rien dit ni répondu à aucune question.

stop FennovoimaLa police a commencé à tirer sur les gens au flash ball et les personnes dans le camp se sont défendues en jetant des pierres. Elle cherchait clairement à atteindre la tête des activistes ou à les atteindre à la poitrine. Des gens ont été atteints plusieurs fois à la poitrine. À notre connaissance, personne n’est touché à la tête… La police a été
touchée plusieurs fois avec des pierres, et une de leurs voitures a brûlé. Continue reading

Appel à solidarité : trois résistants convoqués devant le juge pour avoir bloqué l’accès à plusieurs sites internet dont celui de l’ANDRA

Pour les frais d’avocat, et en prévision de potentielles amendes qui pourraient leur tomber dessus, nous lançons un appel à soutien pour les anonymous.
Il suffit d’envoyer vos dons à :
Cacendr / Car, 5 rue du 15 septembre 1944 54320 Maxeville.
En inscrivant au dos du chèque : Soutien anonymous .
(Le CAR, c’est le Comité Anti-Répression…)
A partir de 25 euros et sur demande, un reçu fiscal peut vous être envoyé
(déductible de 66% des impôts évidement pour les personnes imposables)

Le 9 novembre dernier, trois résistants dont Loïc étaient convoqués devant le juge pour avoir bloqué l’accès à plusieurs sites internet dont celui de l’ANDRA durant quelques heures. Voici le contenu de sa dernière prise de parole lors de ce procès, retranscrite par lui-même :

« Madame la présidente,

Je reconnais et comprends que certaines attaques informatiques peuvent causer des graves dommages et soient réprimées sévèrement. Mais internet doit rester un lieu de liberté d’expression et de contestation. Il faut replacer la DDOS (attaque par déni de service) dans son contexte, il n’y a eu aucun dommage, c’est ici la volonté de faire passer un message.
Continue reading

Appel à la solidarité : Procès au tribunal correctionnel de Nancy le 9 novembre.

Procès au tribunal correctionnel de Nancy le 9 novembre.
Trois hacktivistes proche du Collectif Anonymous, « Seamymsg », «ErcUn » et Loïc Schneider alias « Boby » seront jugés pour participation à des attaques de type DDoS visant les sites des « Conseils régionaux de Lorraine et de la Meuse, de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra) et du ministère de la Défense. L’opération #opGPII avait pour but de sensibiliser contre les « Grands Projets Inutiles et Imposés » tant en France qu’en Europe, dont le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure en Lorraine.

Le DDoS consiste à saturer de requêtes un site internet afin de le rendre temporairement inaccessible. Il s’agit d’une simple manifestation numérique. Un blocus pacifique. Il n’y a aucun vol de donnée ni de destruction de l’infrastructure.

Les trois activistes risquent 10 ans de prison et/ou 150 000 euros d’amende. Anonymous croit que poursuivre dans cette direction est une triste méprise. Non seulement elle révèle le fait que la France ne semble pas comprendre la réalité politique et technologique actuelle, mais elle apparaît également comme une déclaration de guerre contre le peuple et la liberté d’expression.

Ne laissons pas nos luttes mourir aux portes des palais d’injustice ! Soyons solidaires avec celles et ceux qui se battent pour un monde plus juste, en leur montrant qu’ils ne sont pas seuls.Nous lançons un appel, pour aider a payer les frais de justices des 3 inculpés “Seamymsg”, “ErcUn” et du jeune “Boby” Alias Loïc Schneider de 20 ans.

L’appel de Piot Pépère

“Nous avons besoin de vous. Nous sommes seuls. Nous sommes seuls, la machine infernale est en route. Nous crions au secours.”

Lors de la clôture du rassemblement de Notre-Dame-des-Landes, un appel au secours qui en quelques minutes explique de manière limpide le crime en cours à Bure.

Appel URGENT – Aidez l’Observatoire du nucléaire SVP – Les caisses sont vides…

L’Observatoire du nucléaire est une petite association (loi 1901)…. qui relève de grands défis. Dernièrement, nous avons remporté une victoire marquante contre le “géant du nucléaire” Areva qui nous avait traîné en justice (cf par exemple : Canard EnchaînéCharlie-Hebdo 1 et 2Sud-Ouest)

Malgré un coût de fonctionnement dérisoire, l’Observatoire du nucléaire a quand même besoin d’un peu de financement. L’unique salarié de l’Observatoire (Stéphane Lhomme) perçoit le SMIC, c’est à dire 1137 euros nets. Mais, avec les cotisations sociales (bien légitimes), ce sont environ 1800 euros que l’association doit trouver chaque mois.
Or, pour dire les choses clairement, nos caisses sont vides ! Après le versement du prochain salaire, il ne nous restera plus que…. quelques dizaines d’euros !

Nous lançons donc un appel urgent à l’aide : vous pouvez envoyer un petit chèque (ou un plus gros !), faire un versement bancaire, ou carrément mettre en place un versement automatique mensuel. Pour ces deux derniers cas, il vous suffit de vous rendre à votre banque avec ce RIB. Cette option est la plus simple pour nous. Continue reading