Stop Cigeo

CIGEO – c’est 100 kilomètres de galeries souterraines destinées à recevoir les déchets les plus radioactifs de l’industrie nucléaire…
Bure – c’est un village perdu au fin-fond de la Meuse, aux confins de la Haute-Marne et des Vosges, où l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA) construit son « laboratoire de recherche souterrain» depuis 2000.

Une densité de 6hab/km² et les dizaines de millions d’euros distribués aux collectivités, particuliers, entreprises et associations locales ont contribué à laisser s’implanter le « Labo », tandis que dans les nombreux autres villages pressentis ailleurs en France les populations se sont fermement opposées et ont réussi à empêcher l’installation de tels laboratoires.
Aujourd’hui Bure mais aussi ses voisins, Bonnet, Mandres et Ribeaucourt, sont condamnés à voir se construire sur leur territoire la poubelle nucléaire pour déchets Haute et Moyenne Activité à Vie Longue (HA & MA-VL), des déchets hautement radioactifs pour des centaines de milliers d’années !

Ce projet, CIGÉO de son petit nom, développé par l’ANDRA et les producteurs de déchets (EdF, Areva, CEA), verra ses travaux démarrer en 2018 pour une mise en service en 2025.